LUNDI et VENDREDI de 15h00 à 18h00
MERCREDI et SAMEDI de 9h00 à 12h00
Rue des écoles
91410 Corbreuse
01 64 59 40 63
mairie.corbreuse{nospam}wanadoo.fr
lundi 20 novembre 2017
LE VILLAGE
Carte d'identitéHistoire du villageAlbum photosTourismeLa presse parle de nous...
météo de corbreuse
Bulletin municipaL
DERNIÈRE ÉDITION DE VOTRE BULLETIN DISPONIBLE EN LIGNE.
VOIR LE BULLETIN N°188 -


Flash info
LA VIE D’AUJOURD’HUI, L’ENVIE DE DEMAIN.
CONSULTER LE TOUT DERNIER FLASH
Histoire du village
Histoire du village
Avertissement : Cet essai, construit à partir de rares vestiges archéologiques, peu ou mal étudiés et d'archives historiques très lacunaires jusqu'à la période moderne, se veut "évolutif" c'est à dire qu'il pourra grâce aux outils informatiques être complété ou corrigé dès lors que nos recherches le permettront ou que des lecteurs nous auront apporté des éléments de connaissance nouveaux puisés dans leurs trouvailles, lectures ou réflexions. Notre seul objectif est de regrouper et de synthétiser tous les apports afin de construire une HISTOIRE de CORBREUSE tenue en permanence aussi à jour que possible.

Des hommes ont toujours vécu sur la terre de Corbreuse.

Préhistoire
D'innombrables outils de pierre taillée et polie attestent de leur présence sur notre sol depuis le paléolithique.
Nous citons, pour mémoire, quelques uns des lieux où des archéologues amateurs ont recueilli au cours de leurs promenades, des vestiges préhistoriques:
Pierres taillées: Allery, rue d'Étampes, Brandelles, la Villeneuve, la Butte Guiry, etc.
Pierres polies: rue d'Étampes, La Galette, la Villeneuve, la Grange de Paris, etc.

La civilisation gauloise, en raison d'une utilisation presque exclusive du bois dans la construction, n'a pas laissé chez nous de traces repérables.

La Période Gallo-Romaine
En revanche, les sites gallo-romains sont bien présents et témoignent d'une intense activité, en particulier dans les domaines de l'agriculture et de la poterie. Tant la prospection de surface que la photographie aérienne ont permis de situer sur le site d'Allery la présence d'une importante villa gallo-romaine où ont pu être recueillis ou repérés des tuiles romaines, des tessons de poteries, des résidus de fusion métallique, un hypocauste, une statuette de Mercure, des pièces de monnaie.

Il faut aussi rappeler que la riche villa gallo-romaine de Sainte-Mesme (à proximité du pont de chemin de fer) était partiellement située sur le territoire actuel de Corbreuse et s'approvisionnait certainement en denrées alimentaires auprès des producteurs de la plaine de Corbreuse, dont une partie lui appartenait très probablement. (on peut voir des vestiges de cette riche propriété au musée municipal de Sainte-Mesme). La prospection aérienne a aussi mis en évidence les traces d'autres bâtiments, dont une substructure nettement définie, de forme circulaire, mais n'ayant jusqu'ici fait l'objet d'aucune fouille. Il pourrait s'agir d'un fanon, d'une motte féodale, d'un enclos funéraire, ou d'un moulin. Par ailleurs, des zones sombres, évoquant l'incendie, pourraient être liées aux techniques d'essartage, mode de culture très développé dans la région autour du premier millénaire, mais nous sommes là dans le domaine des hypothèses.

La Période Historique
Si la période gallo-romaine est très présente grâce aux vestiges archéologiques, nous ne disposons pas de traces écrites qui pourraient nous en dire plus.
Et c'est la longue nuit du moyen âge.
On ne peut parler de la suite, sans évoquer le Chapitre Notre-Dame de Paris, auquel l'histoire de Corbreuse sera liée jusqu'en 1790.
La création du Chapitre Notre-Dame de Paris eut pour objet principal le rétablissement de la discipline écclésiastique, et sans doute aussi, des finances de l'Église. Son existence est attestée dès l'an 829. La naissance de Corbreuse est attribuée à une donation royale de 1116 sur ordonnance de LOUIS VI établie à la demande conjointe du Chancelier Étienne de Garlande et du Chapitre Notre-Dame de Paris.

Mais il s'agit plutôt d'une renaissance, puisque ladite ordonnance mentionne les noms de Corbreuse et d'Allery et de l'autorisation donnée aux habitants de cultiver à nouveau les terres qu'ils cultivaient du temps du roi Philippe Ier. Les pillages et les injustices invoquées ne renseignent guère sur les causes ayant amené la ruine de l'ancien village.
SITES UTILES
ACS CORBREUSE
DOURDANNAIS EN HUREPOIX
HUDOLIA
SICTOM
Préfecture de l’Essonne
DEPARTEMENT DE L'ESSONNE
Ile de France
COVOIT' CITY